Pages Navigation Menu

Unlocking the Opening Processes of the South China Sea

La mer de Chine méridionale (appelée SCS pour South China Sea) est un cas classique de mer marginale se développant par rifting de la marge continentale et formation de croûte océanique. Elle est située à la jonction entre les plaques Eurasienne, Pacifique et Indo-Australienne, et est donc sensible à leurs changements tectoniques et climatiques.

Malgré sa courte histoire tectonique, la SCS offre de nombreuses opportunités de recherche aussi bien sur les processus tectoniques, qui vont du rifting à la subduction en passant par l’accrétion océanique, que sur les changements climatiques cycliques qui affectent le Sud-Est de l’Asie. De plus, sa petite taille facilite les comparaisons tectoniques entre les deux marges continentales conjuguées, ces dernières étant accessibles en une seule expédition de forage océanique scientifique. Ces caractéristiques font de la SCS un laboratoire naturel idéal pour étudier la rupture continentale, la formation d’un basin, l’évolution du manteau et de la lithosphère, et les interactions terre-océan. Cependant, l’absence de puits scientifiques profonds dans le basin centrale de la SCS empêche de comprendre précisément les mécanismes d’ouverture, la tectonique et l’histoire environnementale de cette région.

Construit sur un proposal IODP existant, le workshop « Unlocking the Opening Processes of the South China Sea » fait appel à l’ensemble de la communauté internationale, incluant les scientifiques n’appartenant pas à un des états membres d’IODP mais étant intéressés par la SCS, afin de développer une recherche efficace et une stratégie de forage pour aborder les principales questions concernant la tectonique et l’histoire environnementale de la SCS.

Pour plus d’informations sur ce workshop, consultez le fichier suivant