Pages Navigation Menu

Rapport sur l’EGU 2012

L’European Geosciences Union (EGU) General Assembly 2012 s’est tenue du 22 au 27 avril 2012 au centre des congrès de Vienne en Autriche. Les forages scientifiques océaniques et continentaux étaient fortement représentés lors de cette conférence internationale.

1. EuroFORUM

Depuis 2008, une session de l’EGU, l’EuroFORUM IODP-ICDP (Integrated Ocean Drilling Program – International Continental scientific Drilling Program), est consacrée aux forages océaniques scientifiques océaniques et continentaux. Initialement, ce meeting international avait lieu tous les deux ans dans divers pays Européens : France (2000), Norvège (2002), Allemagne (2004) et Angleterre (2006). Les objectifs de ces meetings sont de :

  • Mettre en avant les missions IODP et ICDP passées et futures
  • Promouvoir ces deux programmes auprès de la communauté scientifique internationale et en particulier auprès des jeunes chercheurs
  • Apporter des informations concernant l’intégration aux programmes
  • Favoriser les échanges entre les différentes communautés impliquées dans les forages scientifiques

Le meeting 2012 intitulé « EuroFORUM 2012: Major achievements and perspectives in scientific ocean and continental drilling (CL.5.10) » s’est tenu le mardi 24 avril de 13h30 à 17h (oral session) puis de 17h à 19h (poster session). La présidente de la session était Carlotta Escutia Dotti (Directrice d’ESSAC) et les vice-présidents étaient Ursula Röhl (MARUM), Ulrich Harms (GFZ, ICDP), Thomas Wiersberg (Helmholtz-Zentrum Potsdam, ICDP) et Ruediger Stein (Alfred Wegener Institute). Vous pouvez retrouver le programme et les abstracts de cette session sur le site de l’EGU 2012.

La session orale s’est organisée en trois grandes parties : 1. Results from previous drilling, 2. Outlook to the future et 3. Drilling tools, monitoring, and databases

Dans la première partie, les résultats scientifiques de certaines missions IODP et ICDP récentes ont été présentés. J. Inwood a fait une synthèse des résultats (logging, géophysique, sédimentologie, géochimie, palynologie) obtenus sur les puits forés en 2009 au niveau de la marge du New Jersey lors de l’expédition IODP 313 (New Jersey Shallow Self, http://www.eso.ecord.org/expeditions/313/313.php). Ces résultats indiquent, entre autres, une importante variation du niveau marin au cours du Miocène. T. Wiersberg a ensuite présenté deux techniques d’estimation de la concentration in situ des gaz (drill mud gas monitoring et sonic velocity data) qui ont été appliquées sur le puit C0009 en 2009 lors de l’expédition IODP 319 (NanTroSEIZE, Stage 2 – Riser/Riserless Observatory 1, http://www.jamstec.go.jp/chikyu/eng/Expedition/NantroSEIZE/exp319.html). Ces deux techniques donnent des résultats globalement équivalents et apportent des informations sur la composition des gaz (principalement des hydrocarbones d’origine microbienne) et leur concentration (15 à 24 lgas/lsediment). T. Litt a ensuite présenté les résultats préliminaires (logging, sedimentologie, étude des fluides, paléontologie, palynostratigraphie, géochimie) du projet ICDP PaleoVan sur les puits forés en 2010 au niveau du Lac Van (Turquie), le 4e lac le plus large au monde (http://www.icdp-online.org/projects/world/asia/lake-van/). Ces premiers résultats indiquent que l’histoire paléoenvironnementale, paléoclimatique, volcanique et géodynamique de cette région va pouvoir être étudiée sur une période de plus de 500 000 ans. Puis, M. Stein a présenté les résultats du projet ICDP DSDDP (Dead Sea Deep Drilling Project, http://www.icdp-online.org/projects/world/asia/dead-sea/) concernant des puits forés fin 2010/début 2011 dans les sédiments de la Mer Morte. Les carottes obtenus permettent de reconstituer l’histoire paléoenvironnementale et paléoclimatique de cette région sur les derniers ~200 ka et le résultat important de ce projet est la mise en évidence d’un asséchement dramatique de la Mer Morte lors du dernier interglaciaire (MIS 5). Enfin, W. Clyde a présenté les résultats très préliminaires du projet ICDP BBCP (Bighorn Basin Coring Project, (http://www.icdp-online.org/projects/world/north-and-central-america/bighorn-basin/) concernant 6 puits forés en 2011 dans les sédiments du bassin de Bighorn dans le Wyoming, USA (la sampling party a eu lieu en janvier 2012). Ce projet va permettre d’étudier certains événements de réchauffement climatique et en particulier le PETM (Paleocene-Eocene Thermal Maximum).

La seconde partie avait pour but de mettre en avant l’avenir des programmes IODP et ICDP. Cette partie a débuté par un exposé de R. Stein sur (1) l’historique des forages scientifiques au niveau de l’Arctique (anciennes expédition (ACEX), workshops 2008, 2011 et 2012), (2) les projets IODP et ICDP déposés pour la réalisation de forages dans cette région (e.g. IODP #708-Pre2, #746-Pre, #645-Full, #765-Pre, projets IODP/ICDP pour l’étude des permafrosts) et (3) l’avenir de ce type de forage (utilisation de nouvelles plates-formes – Stena DrillMAX ICE et de nouveaux systèmes de forage – MeBo). T. Andrén a ensuite présenté le but et les objectifs de l’expédition 347 « Baltic Sea Paleoenvironment » programmée pour le printemps-été 2013 et dont le staffing est actuellement en cours (http://www.eso.ecord.org/expeditions/347/347.php). Les thématiques de cette expédition opérée par l’ECORD Science Operator (ESO) sont principalement la paléocéanologie, la paléoclimatologie et la microbiologie. C. Betzler a ensuite présenté le proposal IODP qu’il a récemment déposé (#790-Pre, Indian Ocean Neogene monsoon) concernant la réalisation d’un transect de forage à travers la plate-forme au niveau de l’archipel des Maldives afin d’étudier les courants océaniques et la mousson au niveau de l’Océan Indien. Puis, C. Juhlin a présenté un projet ICDP appelé COSC (Collisional Orogeny in the Scandinavian Caledonides) qui devrait débuter à l’été 2013 (http://www.icdp-online.org/projects/world/europe/are-jarpen/). Ce projet consiste à réaliser plusieurs forages profonds au niveau des calédonides scandinaves en Suède afin d’étudier le processus d’orogenèse (évolution tectonique, comparaison avec la chaine himalayenne), le gradient géothermique (flux de chaleur) et sa réponse aux influences paléoclimatiques, l’état hydrogéologique/hydrogéochimique de la chaîne (circulation des fluides) et la biosphère profonde dans les roches métamorphiques et le socle. Les sites de forages étant principalement réalisé en Suède, ce projet est réalisé en collaboration avec le SDDP, le Swedish Deep Drilling Program (http://www.sddp.se/COSC). Enfin, Catherine Mével , ancienne directrice de l’ECORD Managing Agency (EMA) et chercheur à l’Institut de Physique du Globe de Paris, a présenté les outils et les infrastructures actuelles mis à disposition d’ECORD pour la réalisation des forages scientifiques et les améliorations envisageables pour le prochain programme (e.g. long piston coring, borehole observatories, in situ pressure sampling, high-temperature tools, etc…). Elle a également parlé du concept d’« European Scientific Drilling Infrastructure » qui aurait pour but de créer un réseau de partenaire Européen pour la gestion des infrastuctures en géoscience marine. Ce concept est actuellement supporté par l’ECORD Council, ICDP et DS3F (Deep-Sea & Sub-Seafloor Frontier, voir plus loin).

La dernière partie de la session avait pour but de présenter les outils de forages, le monitoring et les bases de données. B. Esmael a expliqué comment été mesurées et traitées les données en temps-réel des opérations de forages (entrée dans le puit, rotation du trépan, …) afin de suivre les opérations dans le détail et d’éviter les problèmes techniques et mécaniques. H.-J. Wallrabe-Adams a ensuite présenté la base de données SEDIS (IODP Scientific Earth Drilling Information Service). Il a montré en direct, sur le site internet http://sedis.iodp.org/search.php, comment utiliser la base SEDIS pour trouver différents types de données concernant les expéditions DSDP, ODP ou IODP.

Pendant la session poster, 24 posters ont été exposés. La moitié présentait des résultats sur des expéditions de forage océanique ODP et IODP et le reste présentait des résultats sur des projets ICDP et d’autres programme de forages et, des avancées dans les techniques et l’ingénierie de forage. 4 posters reposant sur des expéditions IODP avaient des scientifiques français en co-auteur.

2. Townhall Meeting

Deux Townhall Meeting concernant directement ou indirectement les programmes IODP et ICDP ont eu lieu lors de l’EGU 2012.

Le mardi 24 avril, le Joint IODP-ICDP Townhall Meeting s’est tenu de 19h à 20h sous la présidence de Gilbert Camoin (EMA, IODP) et d’Ulrich Harms (GFZ, ICDP). Ce meeting avait pour but de présenter certaines expéditions IODP et certains projets ICDP récents et en cours et de présenter l’avenir du programme ICDP et du consortium ECORD. Le programme de ce meeting était le suivant :

  • Video message from the Chikyu (Expédition IODP 343 en cours au large du Japon)
  • ICDP status and future directions (Brian Horsfield, ICDP)
  • Onset, evolution and effects of the Mediterranean Outflow: Preliminary results of IODP Expedition 339 in the Gulf of Cadiz (Lucas Lourens, Utrecht University)
  • Coupled microbiological, geochemical, and hydrological experimentation on the Mid-Atlantic Ridge (IODP Exp 336) (Olivier Rouxel, Ifremer and IUEM, Brest)
  • Collisional Orogeny in the Scandinavian Caledonides (COSC) (Christopher Juhlin, Uppsala University)
  • Deep Sea and Sub-Seafloor Initiative (DS3F) (Achim Kopf, MARUM)
  • Peering into the Cradle of Life – The Barberton Drilling Project ( {Nicholas Arndt, Université Joseph Fourier – Grenoble })
  • A new ECORD in a new IODP (Gilbert Camoin, ECORD)

Le mercredi 25 avril, le DS3F Townhall Meeting s’est tenu de 19h à 20h sous la présidence d’Achim Kopf (MARUM). Ce meeting avait pour but de présenter le projet DS3F et en particulier les quatre grands thèmes du « livre blanc » de ce projet : Climate, Ecosystems, Geohazards et Resources (http://www.deep-sea-frontier.eu/front_content.php?idcat=491&idlang=23). Le programme de ce meeting était le suivant :

  • What is the Deep Sea Frontier? (Achim Kopf)
  • Climate sensibility and impact: Messages from the past (Rainer Zahn)
  • Deep Sea Ecosystems – The challenges in brief (Antje Boetius)
  • Geohazards – Shaping the Erath system and Concern for Society (Angelo Camerlenghi)
  • The Potential of Deep Sea Resources (Walter Roest)

3. Stand IODP-ICDP et Géocinéma

Un stand IODP-ICDP était présent sur le site de l’EGU 2012 du 23 au 26 avril de 9h à 18h. La vidéo ECORD: Exploring the Earth under the sea a également été diffusée au Geocinema le lundi 23, le mardi 24 et le vendredi 27 avril. Cette vidéo est disponible sur le site d’ECORD (http://www.ecord.org/pi/promo.html) et sur YouTube (http://www.youtube.com/watch?v=pizEKoPgEJQ).