Pages Navigation Menu

Expédition 364 – Chicxulub K-Pg Impact Crater

Dates : 05.04.2016 – 06.06.2016
Plate-forme : MSP
Chefs de mission : Prof. Joanna Morgan (Earth Science and Engineering, Imperial College London, UK) et
Prof. Sean Gulick (Institute for Geophysics, the University of Texas at Austin, USA)

Participations françaises :

Johanna Lofi (Staff Scientist, Petrophysics Contact) – Géosciences Montpellier

 

Liens Presse-Medias :

J. Morgan et D. Smith talk about Exp. 364 (sur BBC)

Co-Chief Johanna Morgan talk about what killed dinosaurs (on NPR here&now)

 

exp.364

L’Expédition IODP 364 « Chicxulub K-Pg Impact Crater » est actuellement en cours (05/04/2016 au 06/06/2016)opérée par ESO, il s’agit d’une expédition MSP (Mission Specific Platform) opérée par ESO (ECORD Science Operator) conjointe entre IODP et ICDP.

Cette expédition (IODP Proposal 548-Full3 and Addendum 548-Add4) aborde plusieurs questions relatives à la formation d’un large cratère d’impact sur la Terre, et de ses effets sur l’environnement et l’écologie de la Terre. Rappelons que le cratère d’impact de Chicxulub, au Mexique, est unique car il offre l’opportunité d’étudier une structure d’impact terrestre directement lié à un événement d’extinction de masse : la crise K/T (K-Pg mass extinction). Parmi les trois plus grandes structures d’impact sur la Terre, il est le mieux conservé, et est le seul cratère terrestre avec une couche continue d’éjectas. De plus, il s’agit ici de la seule structure d’impact terrestre connue qui présente une topographie de « peak-ring » sans équivoque.

Cette expédition vise à forer la structure d’impact de Chicxulub afin de prélever des carottes de, et au-dessus, du « peak-ring ». Ce faisant, l’expédition vise à répondre à plusieurs questions, telles que :

  1. Quels types de roches présentent une topographie en « peak-ring » et comment se sont formés les « peak-ring » ;
  2. Comment les roches contraintes au cours de larges impacts s’effondrent et forment des cratères relativement larges et plats ;
  3. Quelles sont les causes des changements environnementaux qui ont conduit à une extinction de masse et quelles sont les conséquences sur la biologie au Paléogène ;
  4. Quels sont les effets d’un impact aussi important sur la biosphère sub-surface des profondeurs, et comment un tel impact peut générer des habitats pour la vie chimio-synthétique ?

Objectifs de l’Expédition 364 :

L’Expédition 364 se donne comme principal objectif de forer jusqu’à 1500 m de profondeur sur le site à environ 30 km au nord-ouest de Progreso, au Mexique, sur le plateau du Yucatan, Golfe du Mexique.

Site: Chicx-03B : 1) Contraindre les processus de formation et la lithologie des « peak-ring » ; 2) Étudier la biosphère profonde; 3) Étudier le recouvrement après l’impact; 4) Échantillonner le PETM.

Capture d’écran 2016-04-27 à 09.08.02

Pour en savoir plus sur cette expédition : lien vers ECORD