Pages Navigation Menu

Appel à candidature : Exp. 378 « South Pacific Paleogene Climate »

Appel à candidature : Exp. 378 « South Pacific Paleogene Climate »

L’Exp. 378 « South Pacific Paleogene Climate » sera opérée par USIO (Unites States Implementing Organization) au large de la Nouvelle Zélande.

Dates de l’Exp. 378 : 14 oct. au 14 déc. 2018

L’Exp. 378 se donne comme principal objectif d’obtenir un enregistrement climatique et océanographique du Cénozoique dans l’Océan Pacifique sud. Les sédiments à la transition Paleocène-Eocène et Eocene-Oligocene permettront de mieux comprendre comment la Terre a pu maintenir des température globales élevées et un flux de chaleur vers les régions polaires au cours de l’Eocène malgré un niveau peu élevé d’énergie solaire (en deçà du niveau actuel). 

Cette expédition sera aussi l’occasion de mieux étudier le climat pacifique sub-polaire, la structure océanographique, et les cycles biochimiques au Cénozoïque à partir de sédiments qui permettra de caractériser les masses d’eau, la température de l’océan profond et peu profond, la force de l’upwelling, et la force des vents.

Le site DSDP 277 sera revisité car il représente un site de haute latitude idéal pour obtenir un enregistrement continu du Paléocène à l’Oligocène supérieur en zone peu profonde du Pacifique Sud sub-antarctique.  Cette expédition dans l’Océan Pacifique Sud permettra de fournir des reconstructions climatiques et océanographiques à l’échelle globale du début de la période Cénozoïque et ceci à des latitudes qui sont impossibles à obtenir dans le Pacifique de l’Hémisphère Nord. La stratégie de forage permettra d’obtenir des carbonates

The drilling strategy optimizes the recovery of Paleogene carbonates enfouis sous les séquence d’argile rouge aux latitudes actuelles de 50°S, ce qui est idéal à l’investigation d’un large panel de proxy paléocéanographiques.

Cette expédition se donne également comme objectif d’obtenir : (a) l’historique de la CDD de l’Océan du Sud ; (b) l’enregistrement du couvert de glace en Antarctique à travers la caractérisation des IRDs ; (c) le développement du courant circumpolaire antarctique ; (d) l’extension vers le pôle du gyre sub-tropical peu productif ; (e) la position du front polaire ; (f) les gradients thermiques et de températures de surface de l’océan ; (g) l’intensité de la haute-productivité associée aux caractéristiques océanographiques ; (h) les masses d’eau formées en région sub-polaire ; (i) les zones de vents et leurs interactions avec  la circulation océanique de surface ; (j) et documenter l’évolution des changements climatiques depuis la période chaude du début de l’Eocène au système froid antarctique à l’Oligocène.

 
Compétences recherchées (très diverses) : paléontologie, sédimentologie, stratigraphie, palynologie, chimie minérale, chimie organique, microbiologie, géophysique, géologie structurale, paléomagnétisme, propriétés physiques des roches, diagraphie.

Date limite pour candidater : 15 sept. 2017
Infos pour candidater : Lien